INNOVATION

PLEINS FEUX SUR L’ÉCLAIRAGE

Alors que les LED se démocratisent sur l’ensemble de la gamme, une nouvelle révolution pointe déjà le bout de son nez : l’éclairage digital. Avantages. Inconvénients. Synchronet fait la lumière sur ces technologies.

Il aura fallu attendre plusieurs décennies pour que le monde de l’éclairage connaisse une véritable révolution. Son nom : les LED. Elles sont apparues pour la première fois il y a cinq ans, sur les modèles premium.

Renault a, par la suite, été l’un des premiers constructeurs à généraliser cet éclairage sur une grande partie de sa gamme, à l’exception toutefois de Twingo. Si les LED se sont autant répandues dans le monde automobile, c’est pour trois raisons.

Tout d’abord, les LED sont compactes et peuvent se glisser partout dans un véhicule. De quoi offrir de plus amples opportunités aux designers. Ensuite, elles consomment peu. Environ la moitié d’une ampoule halogène à puissance équivalente. Enfin, les LED procurent un confort accru, proche de la lumière du jour, par rapport à l’éclairage halogène.

Le seul bémol, il doit bien y en avoir un : le prix. Ces ampoules sont en effet plus chères. Mais cet inconvénient n’empêchera pas cette technologie de devenir un standard dans les années à venir.

D’ailleurs, elle sera bientôt rejointe par une autre révolution : l’éclairage digital. Cette fois, fini la source de lumière unique. Place à une série de pixels lumineux modulables selon les conditions de route. Comment cela est-il possible ? Grâce à un calculateur très puissant relié aux capteurs de la voiture.

Une technologie qui tombe à point nommé pour accompagner le développement du véhicule autonome…